Mairie de Camaret-sur-Mer

1 pl Estienne d'Orves
29570 CAMARET SUR MER
Tèl. : 02 98 27 94 22
Fax : 02 98 27 87 19
E-mail : camaret@wanadoo.fr

 

Le centre d'interprétation de la fortification de Vauban en Bretagne

 

La Tour Vauban de Camaret-sur-Mer a été inscrite sur la liste des sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008, en compagnie de onze autres sites majeurs de Vauban en France. L’obtention d’un tel label procure un prestige considérable au site, avec pour corollaire des obligations en terme de gestion et de valorisation du site.

Dans le cadre de la mise en valeur de ce patrimoine exceptionnel, la Mairie de Camaret souhaite revoir en profondeur l’offre touristique et scénographique proposée au public sur le site, pour en faire le siège du Centre d’interprétation de la fortification de Vauban en Bretagne.

 

Un centre d’interprétation : Pourquoi ? Comment ?

 

 

Qu’est ce qu’un centre d’interprétation ?

Un centre d’interprétation n’est pas un musée. Il n’a pas pour vocation de montrer des œuvres d’art, ni une collection d’objets. C’est un équipement culturel ayant pour vocation la sensibilisation et l’information de tous les publics sur un sujet donné.

Le centre d’interprétation de la fortification de Vauban se donne pour objectif de fournir aux publics les clés de lecture de l’œuvre de Vauban en Bretagne. Le public y découvrira l’histoire de la Tour Vauban, et y acquerra également des clés de compréhension plus larges, formant une grille de lecture pour les autres sites fortifiés de Vauban dans la région. Il aura pour rôle de faire découvrir et comprendre cet ensemble en présentant les étapes successives de sa constitution et en le contextualisant par l’apport de données géographiques, historiques, politiques et techniques.

 

Pourquoi un centre d’interprétation à la Tour Vauban ?

La Tour Vauban est aujourd’hui ouverte au public 7 mois par an, et une série d’activités et de visites y sont proposées pour les groupes et les écoles. Cependant aucune scénographie particulière n’est actuellement mise en œuvre sur le site. L’intérieur de la tour présente des expositions temporaires en lien avec Vauban, la défense du goulet de Brest, la tour, Le Réseau des Sites Majeurs de Vauban…

En observant les publics sur le site et en recueillant leurs impressions, le constat est sans appel : les visiteurs de la tour Vauban de Camaret-sur-Mer ne sont pas satisfaits de leur découverte du site.

Les causes de cette insatisfaction sont à rechercher dans le monument lui même, qui n’a pas été conçu pour accueillir du public, mais pour assurer la défense de la rade de Brest. L’absence de scénographie est également en cause : le site ne répond donc pas aux attentes des visiteurs, qui sont à la recherche d’un accueil et de services exemplaires.

 

La  création du centre d’interprétation de la fortification de Vauban en Bretagne vise à procurer au public une expérience de visite agréable, enrichissante et à la hauteur du prestige de la Tour Vauban et de sa classification au patrimoine de l’UNESCO.

 

A quoi ressemblera le nouveau centre d’interprétation de la Tour Vauban ?

 

 

 Un accueil repensé

Le projet concerne un périmètre plus large que le monument stricto sensu, puisqu’il englobe également les abords de la tour, et notamment deux « cabanes » existantes.

Un nouvel espace Accueil sera aménagé dans la plus grande des cabanes. L’espace d’accueil de la tour Vauban n’était pas adapté. La création d’un accueil disposant de tout le confort nécessaire pour les visiteurs était donc primordiale.

Outre la billetterie, cet espace abritera une boutique qui permettra la vente de produits culturels de qualité offrant principalement des ouvrages et des petits objets sur Vauban et les thématiques liées. Elle sera le seul point de vente ouvert au public sur tout le sillon et pourra constituer une source de revenus non-négligeable pour le centre d’interprétation.

Un site accessible à tous

 

Pour aller à la rencontre des publics de proximité comme des publics touristiques, des familiers comme de ceux qui d’habitude sont peu attirés par le patrimoine et l’histoire, et pour faire une place particulière aux familles, aux adolescents et aux seniors, le centre d’interprétation de la fortification de Vauban en Bretagne proposera une approche de médiation qui facilitera, soutiendra et encouragera l’accès au savoir.

Le centre d’interprétation proposera des moyens adaptés à chacun, en tenant compte de son degré de familiarité avec le site, de sa situation de visite, de ses modes d’apprentissage, de ses motivations de son âge. Il doit permettre la construction du sens, provoquer un désir de découvrir, d’aller plus loin, de poursuivre et de renouveler l’expérience de la visite. C’est pourquoi, la tour Vauban proposera une médiation originale au service des visiteurs qui privilégiera la souplesse, l’autonomie et la participation.

L’accessibilité du site aux différents handicaps est également primordiale. Les possibilités d’accueil pour les 4 catégories de handicap (moteur, visuel, auditif et mental) seront étudiées et des solutions pour chacune de ces catégories proposées. L’architecture du site, inaccessible par vocation, pose une série de défis dans ce domaine. Une réflexion est en cours en dialogue avec les interlocuteurs adéquats. Cependant, le monument sera difficile d’accès voire inaccessible pour certaines catégories de handicap comme les personnes souffrants de déficience motrice ou les personnes non-voyantes.

La mise en place d’une médiation spécifique pour chaque type de handicaps ainsi que la création d’un espace dédié aux visiteurs ne pouvant accéder à la Tour est déjà prévu. Cet espace sera aménagé dans la cabane d’accueil et proposera des expériences de substitution  (visites virtuelles, maquette tactile …).

 

Un site vivant

 

Des animations pédagogiques, des expositions temporaires, des rencontres, ainsi que différentes manifestations viendront enrichir la découverte du site et faire du centre d’interprétation de la fortification de Vauban un monument vivant et un lieu de discussion et de rencontre.

Un espace d’environ 60m2 sera aménagé dans la cabane principale afin d’accueillir des expositions temporaires. Celles-ci contribueront à renouveler l’intérêt des publics et notamment des locaux par la création d’événements ponctuels. Elles développeront une thématique traitée succinctement dans le parcours permanent, ou bien ouvriront le propos sur des sujets plus larges.

Les animations pédagogiques à destination des plus jeunes seront maintenues et enrichies ; pour cela un espace pédagogique sera aménagé dans la seconde cabane.

 

Un projet au cœur du territoire

 

L’inscription sur la liste du patrimoine mondial prend tout son sens si elle peut servir de levier pour le développement d’un projet culturel à l’échelle du territoire. Le centre d’interprétation de la Tour Vauban aura pour objectif de faire découvrir l’œuvre de Vauban en Bretagne et en premier lieu son rôle dans la défense du port-arsenal de Brest. Il s’attachera à démontrer les interactions entre la tour Vauban de Camaret-sur-Mer et son territoire. Ce projet se matérialisera essentiellement par des circuits touristiques au niveau local, presqu’ilien, départemental et régional.

La tour pourrait également être un point d’accueil et d’information pour tous ceux qui désireront partir à la découverte de la région en empruntant le circuit touristique de la « route des fortifications » porté par la Communauté de Communes.

Tout ceci dans le but de créer une dynamique de territoire et de retenir les visiteurs.

 

 

 

 

 

 

Des outils de médiation innovants : le guide multimédia et la réalité augmentée

 

Combinant le son et l’image, le guide multimédia est une tablette tactile distribuée aux visiteurs lors de l’achat de leur billet. Il s’agit d’un audio-guide nouvelle génération. Les contenus de la visite y figurent sous forme de chapitres thématiques.

Grace à ce guide multimédia les visiteurs auront accès à la réalité augmentée. Le principe en est relativement simple : le visiteur « vise » à l’aide de sa tablette le champ qu’il veut voir prendre vie. A l’écran apparaît une image de la scène qu’il a sous les yeux, à laquelle viennent s’ajouter une série d’éléments animés. Il peut s’agir d’images filmées (par exemple : un acteur en costume traversant une pièce), de modélisations de l’espace ou du paysage qu’il a sous les yeux, d’animations (un feu flambant dans la cheminée, une signature d’architecte en train de s’inscrire sur un plan, la nourriture des soldats apparaissant dans les gamelles …), de textes de légendes (le nom des localités apparaissant dans le paysage), etc.…

Relativement nouvelle, cette technique se populariser rapidement. Elle se rencontre de plus en plus fréquemment sur les sites historiques et archéologiques.

Elle constituera un « plus » pour l’expérience de visite du Centre d’interprétation.