Le centre d'interprétation de la fortification de Vauban en Bretagne

 

Un centre d’interprétation : Pourquoi ? Comment ?

 

 

Qu’est ce qu’un centre d’interprétation ?

Un centre d’interprétation n’est pas un musée. Il n’a pas pour vocation de montrer des œuvres d’art, ni une collection d’objets. C’est un équipement culturel ayant pour vocation la sensibilisation et l’information de tous les publics sur un sujet donné.

Le centre d’interprétation de la fortification de Vauban se donne pour objectif de fournir aux publics les clés de lecture de l’œuvre de Vauban en Bretagne. Le public y découvrira l’histoire de la Tour Vauban, et y acquerra également des clés de compréhension plus larges, formant une grille de lecture pour les autres sites fortifiés de Vauban dans la région. Il aura pour rôle de faire découvrir et comprendre cet ensemble en présentant les étapes successives de sa constitution et en le contextualisant par l’apport de données géographiques, historiques, politiques et techniques.

 

 

 

 

Des outils de médiation innovants : le guide multimédia et la réalité augmentée

 

Combinant le son et l’image, le guide multimédia est une tablette tactile distribuée aux visiteurs lors de l’achat de leur billet. Il s’agit d’un audio-guide nouvelle génération. Les contenus de la visite y figurent sous forme de chapitres thématiques.

Grace à ce guide multimédia les visiteurs auront accès à la réalité augmentée. Le principe en est relativement simple : le visiteur « vise » à l’aide de sa tablette le paysage, la facade de la tour, un plan exposé dans la tour ... et voit aparaitre des éléments venant se superposer à la réalité. Ainsi le visiteur pourra préparer la soupe de bled, repas traditionnel du soldat, fera apparaitre les canons sur la batterie ou les bateau ennemis à l'horizon...

Relativement nouvelle, cette technique se populariser rapidement. Elle se rencontre de plus en plus fréquemment sur les sites historiques et archéologiques.

Elle constituera un « plus » pour l’expérience de visite du Centre d’interprétation.

 © Mairie Camaret-sur-Mer 2006  Imprimer la page